"L'artide de Claudio Mojfa, << L'ethnicité en Afrique: entre choix idéologique et jaits ou l'ùnplosion de la "question nationale" après la décolonisation », est tout à la jois une tentative de ré-interprétation de la fracture ethnique en Afiique contemporaine et une pièce apportée au débat sur l'ethnicité lancé en janvier 1996 par l'artide de John Lonsdale qui inaugurait notre nouvelle section Débats. Nous saluons dane ici la première réponse intellectuelle et scientijique à un artide publié dans notre rubrique. C'est aussi, ce qui de nos jours n'est pas inutile, un essai de revoir la portée analytique du marxisme pour la compréhension du de venir social et politique de l'Afiique.Moffa part du constat du jait ethnique en Afi•ique contemporaine et se pose la question de savoir dans quelle mesure il est raisonnable de concevoir, avec Lonsdale, une << ethnicité morale >> sur laquelle reposerait la construction de l'État-nation afiicain, Ne faut-il pas, au contraire, voir dans les fractures ethniques actuelles une évidence d'un archai"sme qui ne peut qu'etre délétère pour l'Ajrique? Moffa écrit: « En effet, l'eth nicité existe, mais elle ne doit pas etre exaltée camme un phénomène positif. Au contraire, elle représente en Afiique et dans le nzonde un "résidu" du passé sur !es bords de la route de rnétissage et du socialisme: méme s'il existe des phases historiques entières, et la ni3tre en est un exemple, dans lesquelles l'horloge de l'histoire va à rebours. >>On trouvera dans l'artide de Moffa non seulernent une argumenta tion sérieuse contre les notions de Lonsdale mais aussi un ensemble de propositions pour la reconceptualisation de la question nationale, et en89 INTRODUCTIONparticulier de l'ethnicité, selon un schéma marxiste quel'auteur entend étre "non réducteurJJ. Quelle que soit notre positionnement actztel sur la teneur heuristique de l'approche marxiste,il est utile de ne pas perdre de vue que le phénomène ethnique enAfrique est loin d'étre conceptualisé defaçon satis jaisante. Gomme le disait Christian Coulon dans notre numéro précédent, il est urgent de remettre la question ethnique au cceur de nos réflexions sur le politique en Afrique. Souhaitons dane quel'article de Moffa, après ceux de Lonsdale, Fardon et Coulon, suscite un approfondissement de l'analyse de cette fameuse, et très épineusement pérenne, question ethnique." (Patrick CHABAL)[...]

"L'ethnicité en Afrique: l'implosion de la 'question nationale' après la decolonisation"

MOFFA, Claudio
1997

Abstract

"L'artide de Claudio Mojfa, << L'ethnicité en Afrique: entre choix idéologique et jaits ou l'ùnplosion de la "question nationale" après la décolonisation », est tout à la jois une tentative de ré-interprétation de la fracture ethnique en Afiique contemporaine et une pièce apportée au débat sur l'ethnicité lancé en janvier 1996 par l'artide de John Lonsdale qui inaugurait notre nouvelle section Débats. Nous saluons dane ici la première réponse intellectuelle et scientijique à un artide publié dans notre rubrique. C'est aussi, ce qui de nos jours n'est pas inutile, un essai de revoir la portée analytique du marxisme pour la compréhension du de venir social et politique de l'Afiique.Moffa part du constat du jait ethnique en Afi•ique contemporaine et se pose la question de savoir dans quelle mesure il est raisonnable de concevoir, avec Lonsdale, une << ethnicité morale >> sur laquelle reposerait la construction de l'État-nation afiicain, Ne faut-il pas, au contraire, voir dans les fractures ethniques actuelles une évidence d'un archai"sme qui ne peut qu'etre délétère pour l'Ajrique? Moffa écrit: « En effet, l'eth nicité existe, mais elle ne doit pas etre exaltée camme un phénomène positif. Au contraire, elle représente en Afiique et dans le nzonde un "résidu" du passé sur !es bords de la route de rnétissage et du socialisme: méme s'il existe des phases historiques entières, et la ni3tre en est un exemple, dans lesquelles l'horloge de l'histoire va à rebours. >>On trouvera dans l'artide de Moffa non seulernent une argumenta tion sérieuse contre les notions de Lonsdale mais aussi un ensemble de propositions pour la reconceptualisation de la question nationale, et en89 INTRODUCTIONparticulier de l'ethnicité, selon un schéma marxiste quel'auteur entend étre "non réducteurJJ. Quelle que soit notre positionnement actztel sur la teneur heuristique de l'approche marxiste,il est utile de ne pas perdre de vue que le phénomène ethnique enAfrique est loin d'étre conceptualisé defaçon satis jaisante. Gomme le disait Christian Coulon dans notre numéro précédent, il est urgent de remettre la question ethnique au cceur de nos réflexions sur le politique en Afrique. Souhaitons dane quel'article de Moffa, après ceux de Lonsdale, Fardon et Coulon, suscite un approfondissement de l'analyse de cette fameuse, et très épineusement pérenne, question ethnique." (Patrick CHABAL)[...]
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11575/9158
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact